Sélectionner une page

3.06.2021

 

Après le refus par les urnes, en novembre 2019, du projet « Pré-du Stand » et sans solution pour y loger son Pôle-Football, l’État doit d’urgence trouver un nouveau lieu d’accueil. Le Parc public des Evaux serait le seul site adapté pour l’échéance de l’été 2021. Mais cette nouvelle affectation est provisoire pour 10 ans !

5 lieux sont actuellement analysés par l’Etat pour l’installation définitive du Pôle football à l’horizon 2030.

 

IMPLENTATION AUX EVAUX

L’implantation de l’Académie et de l’école de football Servette FC au parc public des Evaux est clairement inacceptable !

S’il est important que l’Académie du Servette F.C. puisse poursuivre sa mission sociale et éducative avec les jeunes footballeurs genevois, il est tout aussi important que le Parc des Evaux puisse continuer à poursuivre sa mission d’accueil de tous les habitants de la région.

IMPLENTATION A VERNIER (CROTTE-AU-LOUP)

L’implentation des terrains de football à Vernier est également non souhaitable et inacceptable !

•   C’est une surface d’environ 10 hectares soustraite à la nature et définitivement perdue pour la biodiversité et la petite faune.

En effet, ce projet nécessite la destruction de zones vertes équivalente de 5 terrains de football (en terrain synthétique), ainsi que la réalisation d’un important bâtiment pour les vestiaires et les locaux administratifs. Par ailleurs, l’éclairage des terrains provoquera une augmentation importante de la pollution lumineuse nocive pour la faune environnante encore préservée dans ces lieux.

L’arrivée du club professionnel augmenterait de manière massive le trafic motorisés venant de tout azimut du canton. L’Académie du Servette FC représente 11 catégories de jeux, environ 370 joueurs, une soixantaine de personnes pour les encadrer. Nous nous attendons à la création d’un parking sur-dimensionné.

Finalement, oser laisser jouer des enfants sous les avions soumis aux nuisances sonores excessives et aux pollutions liés aux gaz nocifs est clairement irresponsable !

Définitivement, l’AIVV ne veut pas de terrains de football supplémentaires, il y en a déjà assez sur la Commune, et ne veux pas passer de statut de poubelle à dépotoir.

Nous demandons au Conseil d’Etat, au Conseil administratif et Conseil municipal de Vernier, aux habitants de Genève et de Vernier, ainsi qu’aux assocations des habitants et de la nature de refuser ce projet pharaonique et désuet !