Sélectionner une page

Par cet article nous aimerions faire un point sur la 5G afin d’essayer de vous informer au mieux sans parti pris mais également d’essayer de répondre à la question que pensez des antennes 5G à Vernier ! Finalement lancer le débat et de positionner le village pour ou contre cette nouvelle technologie !

 Quel est le gain de cette nouvelle technologie, pour quels risques pour notre santé ?

 L’ère du numérique et des télécommunications, pousse à une évolution continuelle du volume de données échangées.

Lobjectif de la technologique 5G est daugmenter la capacité de cette échange de données afin de créer un monde interconnecté parfait ! Cela à des avantages certains qui apporteront bien entendu une augmentation des informations, une facilitation d‘accès au monde virtuel mais aussi un accroissement de la sécurité, de la facilité de vie en tout cas un regain clairement intéressant laissant des applications pratiques futuristes très intéressantes !

 

Comment ça marche

Les antennes 4G relais actuelles ont fonctionnement diffèrent des futures antennes 5G

Les antennes 4G amplifient les signaux reçus pour créer un maillage territorial permettant à la téléphonie mobile de fonctionner. La bande passante se situe pour cette technologique entre 75 et 150 Mo

La bande passante des antennes 5G elle, se situe entre 750 Mo et 1 GB. En plus du débit, la réactivité, ou latence, serait bien plus rapide autorisant des actions telles que le déplacement sans interruption du débit.

A linstar de la 4G, le rayonnement est diffus tout autour de l’émetteur, celui de la 5G est directionnel. Le flux est propulsé par paquets dinformations, ce qui nécessite un peu moins de puissance mais augmente la dose de rayonnement. Cela a également pour impact une augmentation du nombre des antennes.

Techniquement, ces ondes électromagnétiques dune amplitude dune dizaine de centimètre, sont un rayonnement dit non-ionisant. Cest à dire que la puissance de ce rayonnement nest pas suffisante pour endommager la matière vivante.

Cependant, le principal effet négatif est l’échauffement de l’environnement donc de l’élévation possible de la température des ondes cérébrales.

Bien entendu, la quantité d’énergie émise diminue avec la distance et heureusement les maisons et les arbres lui font barrière.

Cela implique alors que pour permettre un signal de qualité, il faut que les antennes ne soient pas les seules à émettre des ondes mais également tous les appareils qui en sont connectés comme vos téléphones mobiles, votre voiture et autres.

Il existe néanmoins une difficulté supplémentaire, la 5G ne se suffit pas elle-seule, mais elle a besoin de se combiner avec les autres technologies de la 2G, 3G et 4G.

De ce fait, l’humain va être envahit d’ondes électromagnétiques aux fréquences multiples, dont les effets ne sont ni connus, ni instruit et encore moins un sujet que les promoteurs de la 5G désire étudier en raison de la complexité de l’étude !

En attendant, de nombreux scientifiques et médecins mettent en garde et appellent à un moratoire. De son côté, lOMS classe bien la 5G parmi les facteurs cancérigènes. Dautres études démontrent que ces ondes et la pollution électromagnétique en général, perturbent funestement le comportement des animaux.

 

Pour l’être humain, sil est clairement établi que lusage prolongé du téléphone portable réchauffe le cerveau et interfère avec les ondes émises par lui, les effets se mesurent sur la mémorisation, par le trouble de la concentration ou la perturbation des cycles du som- meil.

Malgré cela, tous les liens de cause à effet entre tumeur au cerveau, en augmentation, et utilisation du téléphone portable ne peuvent être établis avec certitude car les causes peuvent être multifactorielles.

 

Les risques ne sont donc pas établis avec certitude et les normes imposées par le législateur ne convainc pas !

Il nen reste pas moins maintenant à chacun d’entre nous de faire son opinion !

 

C’est pourquoi l’AIVV vous propose de nous rencontrer lors d’un forum de discussion le 3 décembre 2020 au MACAV afin de partager les avis des uns des autres …