Le Conseil d’Etat et le Grand Conseil ont voté un crédit d’investissement de plus de 90 millions de francs pour la réalisation du nouveau barreau routier de Montfleury, reliant la zone industrielle de Meyrin, Satigny et Vernier (ZIMEYSAVER) à la future demi-jonction autoroutière de Vernier-Canada.

Cette nouvelle infrastructure permettra de faciliter l’accès à la ZIMEYSAVER et ainsi décharger le réseau cantonal dans le secteur, notamment la route de Vernier et la route de Meyrin, qui sont régulièrement saturées. Associée au projet de demi-jonction autoroutière de Vernier-Canada piloté par l’office fédéral des routes, elle viendra soulager le secteur des jonctions de Vernier et Meyrin et réduira la saturation du trafic autoroutier dans le tunnel de Vernier.

Ces projets, indispensables au développement de la zone industrielle et inscrits au plan directeur cantonal, intègrent d’importantes mesures d’accompagnement en matière d’environnement, de préservation du paysage et de protection contre le bruit. Ce sont, par exemple, une mise en tranchée couverte sous la zone industrielle des Tuileries avec une prolongation dans le secteur Crotte-au-Loup et une couverture supplémentaire de 150 mètres au niveau des jardins familiaux en vue de préserver les habitations existantes du bruit ainsi que les continuités du paysage et les terrains agricoles, l’introduction de passages à faune et un décalage du tracé pour diminuer l’impact sur les parcelles agricoles.

 

 

Les études actuelles d’avant-projet présentent désormais une tranchée couverte sur une longueur totale de 655 m sur 1.7 km. Plusieurs améliorations visant à répondre aux préoccupations exprimées par les participants aux ateliers ont été prises en compte.

  • Au nord, le barreau routier est déplacé sur la future gravière afin de réduire l’impact sur les parcelles agricoles. Les nuisances du trafic poids lourd seront réduites grâce aux accès directs à la gravière depuis la route. Un seul giratoire sera réalisé.
  • Au centre, une couverture est réalisée entre devant Crotte-au-Loup jusqu’à la route du Canada, induisant une réduction du bruit pour les habitants, une conservation et continuité des surfaces agricoles, ainsi qu’une réduction de l’effet barrière sur le paysage.
  • Au sud, un passage pour la moyenne faune de 25 m est réalisé. Le barreau passera sous la zone industrielle de la Tuillière (ZITUIL), ce qui diminuera les nuisances sonores pour les riverains. Le giratoire de la ZITUIL est réduit.

Une importante réduction de la charge de trafic sur plusieurs axes routiers

La réalisation du barreau routier de Montfleury s’inscrit dans le cadre du grand projet ZIMEYSAVER et permettra de connecter les zones industrielles ZIMEYSAVER de manière adéquate au réseau routier du canton.

Grâce à cette infrastructure, on peut estimer une importante réduction de la charge de trafic sur les axes suivants :

  • Rte de Peney (- 11’800 véhicules/jour)*
  • Rte de Vernier (- 14’000 véhicules/jour)*
  • Rte du Mandement (- 4’800 véhicules/jour)*
  • Av. Louis-Pictet (- 10’600 véhicules/jour)*
  • Rte du Nant-d’Avril (- 7’000 véhicules/jour)*

* estimations à l’horizon 2030 entre une situation avec et sans barreau routier

Le tracé retenu présente la meilleure solution au regard des diverses thématiques territoriales qui ont été examinées : impact pour les riverains, qualité de vie, gravières, jardins familiaux, forêt, zone villas et agriculture. La route présente une couverture de 655  mètres sur 1,7 kilomètre ainsi qu’un passage à faune.

Mesures d’accompagnement

Diverses mesures en faveur des riverains, du monde agricole, de la nature et du paysage ont été intégrées à l’avant-projet.

Les changements induits par la nouvelle infrastructure seront évalués de manière coordonnée et constante durant toutes les étapes de réalisation de cette nouvelle route. Diverses mesures d’accompagnement pour le barreau routier seront ainsi proposées, parmi lesquelles :

  • le respect de l’ordonnance sur la protection contre le bruit grâce aux murs antibruit et à une couverture totale de la route de 655 m ;
  • la  couverture du barreau en certains endroits qui permet de ménager une cohérence agricole et paysagère ;
  • la limitation des emprises du barreau routier sur les surfaces agricoles. Avec la réalisation de tronçons couverts, seules 6 parcelles agricoles sont désormais impactées ;
  • la réalisation d’un passage à faune de 25 m au sud du barreau;
  • la préservation du réseau de chemins agricoles existant qui sera en partie réaménagé pour le trafic agricole et la mobilité douce.

Calendrier

Plusieurs étapes d’ici la mise en fonction du barreau routier

Barreau routier de Montfleury – Canton de Genève

2010 : Motion n°1986 pour la création d’une nouvelle route sur le plateau de Montfleury

2012 : Études de faisabilité demi-jonction

2013-2014 : Études de faisabilité 1 : barreau routier de Montfleury

2015-2016 : Études de faisabilité 2 : barreau routier de Montfleury

2017-2018 : Avant-projet du barreau routier de Montfleury

2019-2020 : Projet d’ouvrage

2020-2021 : Demande d’autorisation de construire

2021-2022 : Projet d’exécution

2022-2024 : Réalisation

2024 : Mise en fonction du barreau routier de Montfleury

Demi-jonction autoroutière de Vernier-Canada – Office fédéral des routes OFROU

2017-2018 : Projet général

2019-2020 : Projet définitif

2020-2021 : Mise à l’enquête

2021-2022 : Projet de détail

2022-2024 : Réalisation

2024 : Mise en fonction de la demi-jonction